Accueil

Offre d'emploi

Introduction

Nos services

Les troubles digestifs

Espace client

soins naturels

Thérapies

Massages

Tarifs

Les Liens

Les Videos

Plan de situation

Gestion du site
 

Les huiles de première pression à froid

 

Nous vous conseillons d'éviter absolument les huiles pressées à chaud. Choisissez des huiles non hydrogénées, de première pression à froid, c'est-à-dire pressées dans les conditions requises pour une valeur maximale (en dessous de 40° C (par seule pression à froid). L'huile de tournesol contient  70-75 % d'AGPI (Acides Gras Poly-Insaturés) et  l'huile d'olive 8 %. Les huiles de carthame ou de colza sont des alternatives plus coûteuses. Pour trouver de très bonnes huiles il faut parfois les acheter en magasin diététique. Actuellement les grandes surfaces commencent à proposer de ces huiles. Pour savoir s'il s'agit d'une huile de bonne qualitéé, il est impératif qu'elle soit dans une bouteille opaque, qu'elle ait un très bon goût, une belle couleur et qu'elle soit très odorante.

huile

huile

Nous vous conseillons des huiles de première pression à froid dans le but d'assurer :

  • l'étanchéité des membranes cellulaires (tout spécialement de la paroi intestinale qui n'a que 2-3 centièmes de mm d'épaisseur)

  • une bonne construction du système nerveux

  • la baisse du mauvais cholestérol et une bonne immunité.

Pour les femmes en âge de procréer, les AGPI permettent une bonne nidation. Ils entrent également dans la construction du système nerveux et du cerveau de l'enfant en gestation. Ils régulent également certains problèmes liés aux douleurs menstruelles (tout particulièrement les AGPI de l'huile de lin associés à ceux de l'huile de tournesol ou à ceux de l'huile d'onagre et de bourrache).

Nous vous conseillons la dose quotidienne de 2 c.s. par jour et par personne pour couvrir vos besoins en acides gras poly-insaturés.

Pour les personnes en bonne santé, nous déconseillons de consommer plus de 30 g. par jour de beurre ou de produits laitiers : 
fromage (45 g/100g de graisse en poids sec), yoghourt, lait (40g/l de graisse), crème (35g/100g). En effet, l'acide butyrique des produits laitiers rend la membrane cellulaire poreuse. Si vous consommez des produits laitiers, privilégiez ceux au lait crus et non pas ceux qui sont pasteurisés.

Évitez les margarines, les graisses végétales et les huiles pressées à chaud, qui sont des poisons potentiels. La consommation de ces corps gras augmente le besoin en AGPI. Éviter les produits UHT (Ultra Haute Température) qui détruisent les enzymes de la digestion des corps gras.

 


Accueil - Nos services - Page alimentation (méthode Kousmine) - Irrigation côlonique (hydrothérapie du côlon)