Le magnésium un oligo-élément important pour une bonne santé

Près de 75% de la population manque de magnésium. Cet oligo-élément n’a pas seulement la vertu de nous rendre plus zen, mais il participe aussi au fonctionnement de plus de 300 enzymes qui interviennent dans des réactions sources d’énergie, particulièrement au niveau musculaire. Apporté par l’alimentation, il est absorbé par l’intestin, stocké dans différents tissus, en particulier les os, puis excrété, principalement dans les urines.

Un déficit en magnésium peut résulter d’un ou plusieurs mécanismes, tels que des apports alimentaires insuffisants, une augmentation des besoins de l’organisme, une diminution de l’absorption intestinale ou une augmentation des pertes gastro-intestinales ou rénales.

Le stress est capable d’induire un déficit en magnésium, car il induit une perte urinaire du magnésium. De plus en plus déficient, l’organisme devient encore plus vulnérable au stress. C’est le chat qui se mord la queue. On parle alors du cercle vicieux du stress.

Aujourd’hui les apports alimentaires sont souvent insuffisants ; toutefois les perturbations en lien avec une carence en magnésium ne sont pas ressenties chez tous de façon identique. Les troubles que l’on ressent le plus souvent vont d’une simple fatigue à une « stressabilité » ou une hyperexcitabilité neuromusculaire qui peut se localiser à 3 niveaux :

  1. cérébral : anxiété, hyperémotivité, irritabilité, fatigue matinale, maux de tête, insomnie, des modifications de la personnalité,
  2. musculaire : crampe, tressautement des paupières, fatigabilité exagérée à l’effort musculaire, douleurs musculaires, tremblements musculaires (fasciculations), des engourdissements et des fourmillements au niveau des doigts, des pieds et des lèvres.
  3. thoracique et cardiaque : sensation de boule dans la gorge, oppression thoracique, palpitations, extrasystole, des convulsions, des spasmes coronariens.

L’essentiel du magnésium (98%) se trouve à l’intérieur des cellules. Seul le dosage du magnésium intra-cellulaire reflète le véritable stock du magnésium dans l’organisme mais il n’est effectué que par des laboratoires spécialisés. L’observation des signes cliniques est donc plus pertinente.

Le magnésium est un sel minéral aux nombreuses fonctions biologiques, notamment :

  • Dans la transmission musculaire de l’influx nerveux et le stress (il permet d’activer les muscles et les nerfs)
  • Il contribue à créer de l’énergie dans le corps en activant l’adénosine triphosphate (ATP) par la transformation du sucre (glycolyse)
  • Il aide à la digestion des protéines, des glucides et des graisses
  • Il permet les échanges (calcium, potassium, phosphore,…) entre les membranes cellulaires
  • Il sert de bloc de construction pour la synthèse des molécules d’ARN et d’ADN porteurs de notre patrimoine génétique

Il est parfois difficile d’avoir un apport suffisant en magnésium à partir de la seule alimentation. Il est donc parfois utile de renforcer ses apports alimentaires par une complémentation.

Les algues et certains légumes verts tels que les épinards et les blettes peuvent être une bonne source de magnésium, ainsi que des amandes, des noix, noisettes graines de courge et de sésame, les crevettes roses, les avocats, le cacao, chocolat à croquer, les courges, les herbes et épice, etc. les poissons gras sont également riches en magnésium. Les fruits et les fruits rouges aussi sont intéressants, particulièrement les papayes, les framboises, les tomates, les fraise et les melons.

La plupart de nos légumes actuels sont pauvres en magnésium et autres minéraux, cela est lié aux désherbants, tels que le glyphosate qui agissent comme chélateurs et bloquent l’absorption et l’utilisation des minéraux.

C’est pourquoi nous recommandons de prendre du magnésium en supplémentation ; nous vous recommandons de consulter notre naturopathe pour savoir quel type de magnésium ; car pour que l’apport soit efficace il faut tenir compte de la biodisponibilité du magnésium (sa bonne assimilation dans la cellule) et l’assimilation et la rétention du magnésium dans la cellule grâce à la taurine et la vitamine B6. La Vitamine D favorise le passage du magnésium extracellulaire vers les tissus.

En dehors des compléments alimentaires on peut aussi prendre des bains de pieds au sel d’Epson, cela permet d’augmenter son apport en magnésium. Il y a aussi certaines eaux minérales comme l’Hépar ou la Contrex, Quézac, Rozanna qui permettent d’accroitre son apport en magnésium.

Article inspiré de l’institut Européen de Diététique et Micronutrition/ www.iedm.ass.fr et de www.detox-alcaline.com de Adrien